Les artistes 2019

La programmation du Mantra Fest scénique 2019 est complète. Cette année venez découvrir les groupes et artistes suivants :


  • Le trio Soltani accompagné par Lise Moulet, danse indo-persane

Le trio Soltani est un trio familial de musique traditionnelle persane, créé en 2008, avec Ava Soltani au chant, Darius Soltani au tombak et au daf, et Farshad Soltani au kémanché, au sétar et au ney.

Le répertoire du Trio Soltani alterne les chansons traditionnelles iraniennes et les mises en musique de poètes soufis tels que Rûmi, Omar Khayyâm ou encore Hâfez. Le Trio a à cœur de faire connaître la poésie mystique, très présente dans la culture persane. Poésie et musique iraniennes sont intimement liées, car la première est le support de la seconde.

La poésie mystique persane regorge de symboles. Le Trio Soltani affectionne particulièrement trois d’entre eux : le « vin des mages », qu’il faut comprendre comme une liqueur d’éveil ; le « musicien primordial » qui est le grand architecte de la création ; et le pardeh, qui signifie à la fois « voile » et « intervalle musical ». La notion de pardeh se retrouve aussi bien dans la poésie que dans la musique, car elle est liée au secret de la vie, c’est à dire la vibration. Le pardeh est l’outil du musicien et, dans la poésie, on parle du musicien d’amour, qui symbolise la vibration de la vie. Par ailleurs, la musique persane s’inspire énormément de la nature, et la poésie emprunte des mots à l’univers musical pour exprimer la spiritualité. Toutes deux symbolisent et servent le processus de transmutation.

Farshad Soltani est un musicien polyvalent en musique occidentale et orientale.

Il a fait une carrière dans la musique classique occidentale à la contrebasse,  il fut membre de l’Orchestre d’Avignon-Provence pendant 30 ans. Il est en parallèle actif dans différentes formations de musiques traditionnelles (Ensemble kaboul, Temps nouvel).

Ava est initiée très jeune par son père à la musique traditionnelle persane. Elle a commencé à la maîtrise de l’opéra d’Avignon, avant d’entrer au conservatoire d’Avignon et dernièrement au Jam (Montpellier). Animée par les musiques du monde, la musique persane mais également la soul et le jazz, elle espère avant tout communiquer et recevoir l’âme de la musique.

Darius est animé par la passion de la percussion et la batterie, comme sa sœur Ava, il reçoit depuis toujours une transmission musicale traditionnelle. Depuis la fin de ses études musicales à l’IMFP de Salon de Provence, il est actif au seins de différentes formations dans la région (jazz, rock, musiques expérimentales).

Lien vers page youtube : https://www.youtube.com/watch?v=ist8iv47NmA
Lien vers page facebook : https://www.facebook.com/Letriosoltani/


  • Lise Moulet, danse indo-persane 

Lise Moulet, danseuse-chorégraphe et comédienne s’est formée en Inde, en Iran, au Canada et en France auprès de professeurs renommés.

Son parcours l’a amenée également à étudier et à s’imprégner d’autres disciplines artistiques et spirituelles tels que le chant, la musique mais aussi le yoga et la méditation.

Autant de différentes couleurs qui nourrissent aujourd’hui ses enseignements, ses représentations, sa voie.

https://www.lisemoulet.com/


  • Claude Brame

Claude est musicien depuis 1979. Il a parcouru plusieurs groupes de rock avant de se consacrer aux chants des Mantras depuis 2009. Une rencontre décisive avec les Tibétains en 1991 lui ouvre se son espace intérieur.

Son chemin auprès d’eux durera une quinzaine d’années. C’est en 2004, après une autre rencontre importante avec Loana Myriam qu’il décide de descendre dans le sud de la France 3 ans plus tard pour suivre son enseignement cellulaire et atomique, et appliquer cette voie au quotidien dans la matière et dans le son.

La Voix est ouverte et s’ouvre depuis dans différents endroits de France ou ailleurs sous forme de concert-partage ou encore de stage de yoga du son tout le long de l’année. Il est aussi le parrain du Mantra Fest.

www.terrenchantee.com


  • Gospel Heritage

Le groupe Gospel Héritage qui nous a transportés dans l’amour et la joie profonde lors du Mantra Fest 2018, revient nous enchanter avec un magnifique répertoire de gospel !

Gospel Heritage a été formé par Sylvain Padra qui chante depuis plusieurs années sur de nombreux festivals et prestations de la scène gospel européenne.

Gospel Heritage se produit essentiellement sur la Région Occitanie, et possède un répertoire majoritairement constitué de classiques du Gospel et de Negro Spirituals tirés de la tradition afro-américaine.

Avec de sacrés.es chanteuses et musiciens :
Karl Loyson : baryton, piano
Sylvain Padra : baryton


  • Sukh Mahal

Ambiance transe et hypnotique avec le duo d’Olivero & Sukh Mahal : un saxo soprano et un harmonium indien (Sarpina) qu’Olivier accompagne de sa voix aux accents soufi venue du fin fond des âges. Il nous appelle à plonger dans un univers cosmopolite et métissé, millénaire et contemporain avec une énergie positive et apaisante. Loin d’être statique, la gestuelle élégante et envoutante d’Olivier nous immerge dans une ambiance mystique-électro, éclairée par la beauté d’un saxophone inspiré et ponctuée d’une rythmique  électronique qui sait se faire festive en fulgurances. Un concert/voyage  dans un esprit de tolérance et de communion fraternelle.

Marc Mouchès est au saxophone soprano et Olivier Olivero, auteur et compositeur/arrangeur de cette musique nomade du Gange à la Garonne en passant par le Bosphore et le Danube, est à l’harmonium, au chant, à la tampura et aux machines !

La musique du SUKH MAHAL (le Palais des Plaisirs en ruine au Rajasthan) est un mix organique/électronique. Le dub, la jungle et le break beat donne la couleur électro/vintage atypique au projet, tandis que saxophone, harmonium et voix jouent sur le fil la performance en live !


  • Bal Flok avec le groupe Yenalaba

Yenalaba c’est quatre musicien.ne.s aux parcours atypiques.

Leur univers puisant à la fois dans l’ici et l’ailleurs, s’imprègne d’une grande affinité pour les cultures traditionnelles et populaires, avec comme vecteurs d’expression universels: la musique, le chant et la danse.

D’un côté, un ancrage dans les traditions occidentales, porté par les textes occitans d’Aelis Loddo, les compositions structurées par les danses traditionnelles, et les apports harmoniques venus des musiques savantes anciennes et contemporaines.

De l’autre, les timbres si particuliers du violon indien, du baglama, du oud, et des percussions iraniennes, et un rapport à l’improvisation, à la mélodie, au rythme, emprunté aux traditions arabes, perses et indiennes.

De la confrontation et la rencontre de ces multiples univers naît une pensée musicale à la croisée des mondes, cherchant les points de rencontres, les ressemblances, faisant coexister harmonie et modalité.

Dans sa musique, Yenalaba célèbre l’identité multiple, la rencontre des cultures et l’ouverture sur le monde.

Aelis LODDO : Violon, Violon alto, chant.
Mona HILALY : Harpe, mandoline d’octave, oud, chant.
Théophile JOUBERT : Violoncelle, oud, baglama, chant.
Darius SOLTANI : Tombak, daf.

https://youtu.be/GQVb7ZOrfcA

Les commentaires sont fermés